AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 we're family no matter what - (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : stephen amell.
⊱ MESSAGES POSTÉS : 51
⊱ POINTS DU POSTEUR : 113
⊱ ICI DEPUIS : 25/09/2014
⊱ TES CRÉDITS : (c)
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : lieutenant pompier.
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : tms.

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: we're family no matter what - (aaron)   Jeu 2 Oct - 17:30

Il lui fallait un café. Un café des corsés. Exceptionnellement il avait récupérer sa fille et celle d'Elena, la charmante voisine. Rares étaient les fois où il pouvait lui rendre ce service alors quand il en avait la possibilité il le faisait, elle qui faisait tant pour lui. Leurs petites étaient clairement inséparables. Voisines, et camarades de classe ça ne pouvait être autrement. Il avait bu son café corsé comme jamais, et avait le guignol en prenant un goûter enfantin avec ces petites filles mignonnes comme tout. Il ne lassait jamais de voir sa petite Roxie rire aux éclats. Parfois encore aujourd'hui, il pensait à Kitty en regardant. C'était comme dirait-on plus fort que lui. Jouer les pères célibataires forts, et assumant pleinement la situation ne lui était parfois pas aussi simple que ça en avait l'air. « Non, papa ! de l'autre côté ! » Il voulait lui faire distinguer sa gauche de sa droite mais ce n'était pas aussi évident qu'il n'y paraissait. Il n'avait pas eu l'occasion d'entendre 'à droite !' comme il le voulait, alors c'est avec un peu de sucre glace sur sa barbe qu'il ouvrit la porte machinalement, sachant pertinemment qu'il s'agissait d'Aaron qu'il attendait d'une minute à l'autre. Il allait avoir besoin d'une sacré nuit de sommeil ce soir mais il allait s'en sortir n'est-ce pas, comme à chaque fois. « Elle ne sait pas que tu viens donc... » Trois, deux, un ! Et là voilà qui arrive au galop. Clifford en était plus que conscient, sa petite fille adorait quand ils avaient de la visite, il le sentait, c'était particulier. C'était peut-être pour ça qu'il s'arrangeait pour qu'elle passe le maximum de temps avec la voisine, avec Penny ou encore avec sa grand-mère. Combler le vide laisser par Kitty était de plus en plus difficile. Refermant la porte, il regarda Leah la fille de la voisine s'approchant timidement après avoir été lâchée par Roxie au profit de son idiot de parrain ! Oh ça va qui aime bien châtie bien, d'ailleurs c'était bel et bien une particularité de ce duo. Cliff' en profita pour retirer le surplus de sucre qui traînait à sa joue.

_________________

    keep it real, bab'.
    Nous recherchons tous quelque chose par ambition mais, ou bien nous ne réalisons pas cette ambition, et nous voilà pauvres, ou bien nous croyons la réaliser, et nous voilà tout à la fois riches et fous. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
⊱ MESSAGES POSTÉS : 262
⊱ POINTS DU POSTEUR : 1
⊱ ICI DEPUIS : 24/09/2014
⊱ TES CRÉDITS : bedshaped
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : Plongeur à l'Aquarium
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : Hana.

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: Re: we're family no matter what - (aaron)   Ven 3 Oct - 8:50


we're family, no matter what
CLIFF&AARON

Aaron est chamboulé. Pénélope a mit la patience du jeune homme à rude épreuve. Il est tendu, le regard grave. Les trois whiskys qu'il s'est enfilé après son départ n'arrangent rien. Il aurait aimé ne pas montrer qu'elle l'avait blessé, pour câcher sa faiblesse la plus grande : il était toujours fou d'elle. Il le demeurerait à jamais. Il en est aujourd’hui sure. Il ne supporte pourtant pas l'imprévu. Il a ce désir de tout contrôler en permanence. Raté. Il sonne chez son ami. Les effluves de whisky, il va les sentir et lui faire la morale pour ça. Il aurait du annuler, le meilleur moyen d'éviter la réalité aurait été de la fuir une fois de plus. La porte s'ouvre à la volée. Cliff prononce quelques mots mais se filleul lui saute dans les bras avant qu'il n'ait le temps de dire ouf. Mais dis donc, tu grandis à chaque fois que je te vois toi. Il l'embrasse sur le front. Il aime cette gamine. Pétillante. Curieuse. Elle le fait souvent mourir de rire. Il la repose sur le sol avant de la voir s’éclipser pour jouer avec sa copine. J'ai l'impression qu'elle a prit trois centimètres à chaque fois que je la vois. Elle va finir par te dépasser. Il la regarde s'éloigner avec tendresse. Il aime cette gamine. Elle n'a pas froid aux yeux. Elle voit les choses avec un œil nouveau. Il se souviendra toujours de ce jour où elle lui a demandé pourquoi il regardait tante Penny de cette façon. Elle n'a pourtant pas de souvenirs de ces deux là. Elle n'était qu'un bambin. Elle a d'ailleurs la chance d'être la seule à pouvoir réunir ces deux là, une fois par an, à son anniversaire.

Il se tourne vers son ami. Le regard sévère. Il entre à l'intérieur après avoir posé sa veste sur le cintre de l'entrée. Il pourrait tourner autour du pot. Cliff ne mettrait longtemps à comprendre qu'il a un truc à dire. Cette situation n'est pas simple. Il a rencontré Clifford par le biais de Penny. Ils sont restés amis après la rupture. Son meilleur ami, celui qui l'a sortie de la détresse dans laquelle il s'était engloutie après la fin de la relation qui lui Aaron à sa sœur. Il ne l'embrasse pas, il reste d'ailleurs assez éloigné. Il sait que s'il vient à comprendre qu'il est un peu ivre. Il lui en voudra de s'être pointé comme ça devant sa fille. Ta soeur est... Il se retient de prononcer des mots qu'il ne pense pas. Il se dirige vers la cuisine pour se servir un café. Ici, c'est un peu comme sa deuxième maison, il y vient souvent. Il fait comme chez lui. Elle a quand même osé me dire qu'elle "méritait" qu'on discute. Je crois qu'elle voudrait qu'on soit amis. T'y crois toi ? Il se plaint, il a besoin d'en parler. Avec un homme. Avery lui dirait de laisser tomber. Elle le supplie de passer à autre chose depuis si longtemps. Alors en dehors de Clifford, il n'a pas vraiment quelqu'un à qui il aimerait se confier.

_________________
ABSENTE DU DIMANCHE 5 OCTOBRE A... QUAND BOUYGUES VOUDRA BIEN ME LIVRER MA BOX.
always love.
i'm searching for your hand, all i have, all i need, is the air i would kill to breathe. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : stephen amell.
⊱ MESSAGES POSTÉS : 51
⊱ POINTS DU POSTEUR : 113
⊱ ICI DEPUIS : 25/09/2014
⊱ TES CRÉDITS : (c)
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : lieutenant pompier.
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : tms.

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: Re: we're family no matter what - (aaron)   Sam 4 Oct - 22:56

Boire en pleine journée était signe de mauvais présage, surtout quand Aaron savait pertinemment qu'il trouverait Roxane ici. C'était une idée qui insupportait Clifford. Elle aurait pu lui dire qu'il ne sentait pas bon. Oh que oui elle en était capable, mais elle n'avait rien dit. Elle ne l'avait peut-être pas tant remarqué allez savoir, peu importe ! En attendant, pour Cliff' il n'y avait aucun doute. « Ça grandit là-dedans aussi.. » Avait-il dit en menant sa main à sa tempe. Oui, à cet âge, les enfants sont en plein éveil. Il pose des questions, observent, s'inquiètent, enfin tout un tas de choses qui dépassaient complètement Clifford, qui pensait pouvoir protéger sa fille de tout. « ... ne t'amènes pas en étant éméché quand elle est là, ou alors ne le fait pas à cette heure-là. » C'était un petit reproche, un rappel, même si au fond il savait pertinemment qu'Aaron était conscient de tout ça mais était-ce une raison pour se taire ? Peut-être mais il en était incapable. Du coup, il n'avait même pas fait d'approche pour saluer son meilleur ami par une accolade ou autre, et ils s'étaient naturellement dirigés vers la cuisine.

Essuyant le sucre glace sur le plan de travail dans la cuisine, tel un maniaque qu'il était, c'est sans surprise qu'il se voyait lancer dans une conversation interminable à propos de sa sœur. Il mettait tout simplement de l'ordre dans la cuisine en laissant Aaron se servir à sa guise tout en lui répondant. « Vous, amis ? » Il rit. Bon dieu ! Il n'y croyait pas. Penny et Aaron c'était toute une histoire ! Une histoire d'amour qui n'avait aucune autre issue. « Tu sais déjà ce que j'en pense. » Il ne s'entendait pas mal en soit avec son beau-frère mais il n'avait jamais compris pour quoi est-ce que ça s'était officialisé par un mariage, mais après tout pourquoi pas. Cela dit pour lui Aaron faisait bien plus partie de la famille, que son beau-frère mais là encore il n'était pas neutre. « Une ex qui cherche une amitié, c'est une ex qui veut un prétexte pour te garder dans sa vie, surtout quand elle est mariée. Si tu t'attends à ce qu'elle se contente de se dire que tu n'es que le parrain de sa nièce, tu te fous le doigts dans l’œil et jusqu'au coude. » Il le pensais sincèrement mais au delà de ça, il savait que sa soeur ne pourrait pas faire autrement que vouloir avoir de bons liens avec Aaron. C'était limite vital. Elle avait peut-être décidée de se forcer à tourner la page mais Cliff' la connaissait mieux que personne et surtout il avait été témoin de leur histoire.

_________________

    keep it real, bab'.
    Nous recherchons tous quelque chose par ambition mais, ou bien nous ne réalisons pas cette ambition, et nous voilà pauvres, ou bien nous croyons la réaliser, et nous voilà tout à la fois riches et fous. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
⊱ MESSAGES POSTÉS : 262
⊱ POINTS DU POSTEUR : 1
⊱ ICI DEPUIS : 24/09/2014
⊱ TES CRÉDITS : bedshaped
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : Plongeur à l'Aquarium
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : Hana.

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: Re: we're family no matter what - (aaron)   Dim 5 Oct - 6:32


we're family, no matter what
CLIFF&AARON

Il a déconné, se pointer avec une dose, même légère, d’alcool dans le sang méritait des remontrances. Il n'est pas ivre mort. L'odeur qui émane de lui laisse entendre qu'il a bu un verre de trop. Il a de plus prit le volant mais c'est une autre histoire qui ne regarde sans doute que lui. Il baisse la tête, un enfant prit sur le vif.  Désolé... Sa voix minaude est quasi inaudible. Son ami ne l'enverra pas sur le bûcher pour ça. Pour autant, il doit faire attention. C'est la première fois qu'il se le permet. Un avertissement. Aaron n'a pas souvent vu son meilleur ami en colère mais n'a aucune envie de s'attirer ses foudres. Il s'est installé, comme s'il était chez lui. Si Clifford n'avait pas Roxanne, ils avaient songé à emménager ensemble. Cependant, Aaron menait une vie que l'on peut considérer comme débridée pour une enfant. C'était devenue obsolète à partir du moment où le père de famille a imaginé sa fille tombé sur une conquête de son oncle. Le débat était clos. Il ne regrette pas. Il n'aurait jamais rencontré Avery si tel avait été le cas. Les deux meilleurs amis ne sont, en plus, pas fait pour du vingt quatre heure sur vingt quatre. Il boit une gorgée du café qu'il s'est servit lui même puis commence à déblatérer son mécontentement.

Clifford rit à gorge déployé. On est d'accord. Entre elle et lui, une amitié est impossible. Inimaginable même. Aaron n'est même pas sure que c'est ce qu'elle a voulu suggéré. Le jour où ils se retrouveront à parler du bon vieux temps en riant et en toute amitié n'est pas demain la veille. La preuve, ça fait six ans. Elle a toujours un pouvoir immense sur ses nerfs. Il continue. Merci de me rappeler qu'elle est mariée. Quel putain de gâchis cette histoire. pense t-il, plus en colère contre elle que son meilleur ami pour tenir ses propos. Ils étaient si heureux tous les deux. Elle le veut dans sa vie. Elle n'a pas conscience de l'impossibilité de ce phénomène. Je ne veux pas être dans sa vie. jette t-il sur le coup, sans vraiment penser chaque mot. Elle ne le sait pas, mais chaque année, à l'anniversaire de sa nièce, il passe son temps à l'observer. Clifford a dû le remarquer lui. Je ne veux pas être son ami, c'est facile pour elle, elle est avec Jacob. Alors elle se pointe comme une fleur et elle pense qu'un sourire, une jupe serrée et des semis-excuses vont tout régler ? Il tape du point sur la table. Il s’arracherait les cheveux s'il n'y tenait pas tant. Il tente de se calmer, le ton monte et il sait que Roxanne n'est pas loin. La mener à cette histoire ne mènerait à rien. Comment peut elle se montrer si égoïste. Il va trop loin. Il le sait. Clifford s'entend merveilleusement bien avec sa sœur. Il n'a jamais vraiment songé à quel point cela devait être difficile pour lui, entre deux feux.

_________________
ABSENTE DU DIMANCHE 5 OCTOBRE A... QUAND BOUYGUES VOUDRA BIEN ME LIVRER MA BOX.
always love.
i'm searching for your hand, all i have, all i need, is the air i would kill to breathe. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : stephen amell.
⊱ MESSAGES POSTÉS : 51
⊱ POINTS DU POSTEUR : 113
⊱ ICI DEPUIS : 25/09/2014
⊱ TES CRÉDITS : (c)
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : lieutenant pompier.
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : tms.

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: Re: we're family no matter what - (aaron)   Lun 13 Oct - 20:57

C'était le moins qu'on puisse dire. Ils étaient d'accord. Clifford ne pouvait pas imaginer Penny et Aaron comme de simples amis. Ils ne s'étaient jamais habitués à les voir comme tels, et surtout leur alchimie était clairement semblable à une évidence. A mi-chemin perpétuel entre sa soeur qui était aussi sa meilleure amie, et justement son meilleur ami, il n'avait jamais vraiment osé dire ce qu'il pensait tout bas de leur histoire. Un peu comme si ce qu'il en pensait pouvait être tout simplement la stricte vérité. Un peu comme si cette vérité devait tout simplement être reconnus par les principaux concernés. « Lancaster.. » Avait-il dit comme pour pointer le sérieux des propos qui allaient suivre. Du temps où il avait été dans l'armée, aujourd'hui chez les pompiers, il avait clairement l'habitude d'appeler les gens par leur nom mais c'était le milieu qui voulait ça. Inconsciemment il l'utilisait par moment pour souligner son sérieux. « Tu lui en veux parce qu'elle est mariée sans ça tu n'aurais jamais renoncé à l'avoir dans ta vie. » Paf ! Sans prévenir il avait dit ce qu'il pensait tout bas. Il savait que ce n'était pas évident d'attendre quelqu'un qui partait pour longtemps. Il avait voulu attendre Kitty mais son absence l'avait poussé à perdre espoir, à juste titre d'ailleurs. Alors oui, Clifford pouvait cautionner le fait que sa sœur n'ait pas attendu, mais au point de se marier ?! C'est toujours quand il en venait à ce détail qu'il finissait par se dire qu'il n'était pas neutre dans cette histoire, et dès lors il cessait d'y repenser. Sa sœur était majeure, vaccinée et à priori heureuse. Il n'avait pas le beau-frère dont il rêvait mais il traitait bien sa sœur, et c'était l'essentiel à ses yeux.

Venant à s'installer à son tour un peu comme si cette conversation méritait mieux que ça, il bu deux gorgées de son café corsé en regardant Aaron, complètement désespéré. Il n'aimait pas ce qu'il voyait. Clifford savait mieux que personne ce que c'était d'avoir une vie sentimentale chaotique entre passé et présent et c'est d'ailleurs pour ça qu'il vint à lui dire. « Tu sais qu'à l'époque je désertais des semaines, parfois des mois... plus que ce que Caitlin pouvait supporter.. et pourtant on était mariés ! Il n'y a pas pire que l'absence Aaron. » L'absence ruinait tout. Il en était convaincu. Il l'avait vu avec sa sœur, et avec son ex-femme. Pourtant il avait eu des collègues pour qui ce détail avait été surmontable. Lui, qui en culpabilisait encore beaucoup aujourd'hui en regardant sa fille, comprenait sans pour autant cautionner. « Ne cède surtout pas à son caprice, j'ai pas le temps de te ramasser à la petite cuillère. » Taquin, oui ! Pourtant il le pensait aussi. « Tu sauras pas être ami avec Penny. C'est inconcevable, à moins de finir par foutre en l'air leur mariage, dans le meilleur des scénarios qui soit. » Pour le coup il était réaliste. Amèrement réaliste. Tant pis si ça ne plaisait pas à Penny. Etre naïve ne lui apporterait rien.

_________________

    keep it real, bab'.
    Nous recherchons tous quelque chose par ambition mais, ou bien nous ne réalisons pas cette ambition, et nous voilà pauvres, ou bien nous croyons la réaliser, et nous voilà tout à la fois riches et fous. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: we're family no matter what - (aaron)   

Revenir en haut Aller en bas
 

we're family no matter what - (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aaron Leandre ♫♪
» [COURT]Archetype par Aaron Sims
» Un Zümo au Maroc:
» Windows 7 et carte réseau sans fil
» ❛❛ Ce monde m'insupporte... ❜❜ ☇ Aaron.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ just ask my ex. ::  :: quartier résidentiel de seattle :: peters street appartements :: Appartement de Clifford-I. Winston-