AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toujours le travail, jamais le plaisir. | Mac.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : Jensen Ackles.
⊱ MESSAGES POSTÉS : 35
⊱ POINTS DU POSTEUR : 0
⊱ DATE DE NAISSANCE : 11/06/1979
⊱ ICI DEPUIS : 26/09/2014
⊱ AGE DU PERSONNAGE : 39
⊱ TES CRÉDITS : Avatar de Bombshell et gifs de rebloggy.
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : Officiellement mécanicien au poste de police et officieusement braqueur de banques.
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : KGB/Gaëlle.

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: Toujours le travail, jamais le plaisir. | Mac.   Mar 30 Sep - 20:51



    Les mains sous le capot d’une voiture, Stephen avait mit de la musique et il sifflait en même temps qu’il travaillait. C’était quelque chose qu’il aimait bien faire. Avoir un tempo était toujours agréable à ses yeux. Cependant, il ne mettait pas trop fort, non seulement pour qu’on ne vienne pas lui faire de remarque, mais surtout pour pouvoir entendre les policiers parler entre eux quand il venait au garage. Travaillant de voitures en voitures, il finit par terminer sa journée. Il savait qu’il y aurait toujours du travail avec les véhicules de la police, donc il n’avait pas de soucis à se faire de ce côté-là. De plus, il devait faire profil bas pour ne pas attirer l’attention. Bref, pour le moment tout allait le mieux dans le meilleur des mondes. Il ne comptait pas finir en prison et il ferait tout son possible pour laisser les autres en dehors de tout ça. Il n’avait pas envie que tout le gang se fasse prendre. Du coup, il en profita pour rentrer chez lui, appréciant sa douche, comme tous les jours. Après avoir travaillé autant, il aurait bien voulu dormir un peu, mais il devait aller voir Mac. Ce dernier voulait le voir pour planifier le prochain braquage de banques. Stephen n’aimait pas qu’on lui dicte ce qu’il pouvait faire ou non, cependant, s’il ne voulait pas que Mac ramène les gros bras pour lui mettre une raclée, le mécanicien devait faire profil bas.

    Après la douche, il passa de nouveaux vêtements. Tee-shirt blanc, jean bleu marine et chaussures aux pieds, il partit pour la forêt. C’était là-bas désormais que le gang avait son QG. Du coup, il prit sa voiture et s’y rendit, faisant en sorte de ne pas être suivit. Une fois sur place, il se fit voir et attendit dehors avant qu’on accepte qu’il entre. Fermant la porte derrière lui, il avança pour aller rejoindre Mac. Se mettant face à lui, il attendit patiemment que ce dernier daigne le regarder. Il savait que s’il allait trop vite, il finirait mal. Même si Mac faisait en sorte qu’on le frappe à des endroits qui ne se voient pas, pour que les policiers avec qui il travaillait ne l’interrogent pas, il ne voulait pas pour autant finir avec des côtes brisées. Finalement, il se racla la gorge avant de prendre la parole.

    Monsieur Williams.

    Oui, en face à face, il ne l’appelait jamais par son prénom, sauf si Mac le lui disait. Après tout, ils étaient là pour le boulot et Mac ne serait clairement jamais un de ses amis. Donc, autant rester professionnel et détaché.

    Je suis là pour parler du prochain braquage de banques.

    Il devait aussi faire avec les équipes que lui donnait Mac. Il fallait un chauffeur et au moins deux autres personnes à l’intérieur avec lui. Cependant, Stephen n’aimait pas les nouvelles équipes, il préférait toujours aller avec des personnes qu’il connaissait. Un problème de confiance ? Totalement, encore plus si un policier décide d’infiltrer les rangs. Stephen attendit donc que Mac prenne la parole pour savoir quelle banque ils allaient braquer et comment ils devraient s’y prendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.
avatar

MEMBER ♧ MY EX SAID TO MOVE ON.

⊱ TA CÉLÉBRITÉ : Aaron Johnson
⊱ MESSAGES POSTÉS : 192
⊱ POINTS DU POSTEUR : 1
⊱ ICI DEPUIS : 27/09/2014
⊱ TES CRÉDITS : Vendetta
⊱ EMPLOI/ÉTUDES : chef de gang et trafiquant d'armes
⊱ PSEUDO/PRÉNOM : drkd. (andie)

⊱ LIKE AN OPEN BOOK
⊱ UN PEU PLUS SUR MOI:

MessageSujet: Re: Toujours le travail, jamais le plaisir. | Mac.   Mer 1 Oct - 18:28


Mac && Stephen
always work, never enough fun
CRÉDITS © tumblr (aucune idée, franchement)

Cela aurait pu être une journée des plus normal, des plus conforme au reste de ma vie, mais je dois être honnête, quelque chose n’allait pas dans ma tête et dans ma peau, ce n’était pas normal, ce n’était pas comme d’habitude. Je n’étais pas comme d’habitude. Quelques chose avait changé pour que cette journée soit complètement différente et je vais être honnête encore une fois, ce n’était pas quelque chose, c’était quelqu’un. Ce n’était pas n’importe qui par contre, une jeune blonde que je connaissais plutôt bien, je savais lire en elle comme un livre ouvert. Elle s’ouvrait à moi sans même s’en rendre compte et pourtant, quelque chose dans cette situation me déplaisait. Je pourrais même dire que c’était toute la situation que me rendait perplexe. Si j’avais su l’évité, je l’aurais évité.  J’en fus incapable et je me sentais faible de ne pas avoir été assez fort pour lui résister. Résister à Taissa avait été le plus grand des problèmes depuis trois ans, depuis qu’elle était entrée dans mes rangs. Il n’y avait personne qui avait su à avoir ma confiance entière, sauf peut-être Diego qui faisait tout sans contredire sans même une question. Les seuls moments qu’il me mettait en colère, je l’étais déjà à cause de quelqu’un et il avait simplement prit sa place pour les coups, sinon, il ne me mettait jamais en colère. Il est le seul à voir claire dans mon double jeu et je le dis, je m’en fiche un peu, je lui fais confiance. La seule personne en qui je n’ai pas entièrement confiance après toutes ses années, c’est Stephen, il a beau être là depuis le début, il y a toujours eut cette rivalité silencieuse entre lui et moi. Il n’a jamais rien dis, ni rien fait lorsque je le frappait, mais je sentais très bien qu’il ne le supportait pas et s’il osait, il me rendrait mes coups. Il n’est pas prêt à le faire et c’est bien mieux comme ça. Il fait du bon boulot, malgré que je ne sois pas toujours satisfait, ce serait du gaspillage de le tuer.

Justement, parlant de la brebie, je lui avais demandé de venir me rejoindre à la nouvelle planque pour qu’on discute de la prochaine mission, mais honnêtement, je n’avais pas que ça en tête. J’étais plutôt inquiet à propos de la proximité du nouveau et Taissa. Je n’avais pas confiance en lui et je ne l’aimais pas. J’étais là, dans cet abri temporaire, installé sur cette chaise trop confortable en mode réflexion. J’étais cambré vers l’arrière, les deux pieds au sol et la main sous le menton. Je réfléchis à ce que je pourrais bien faire de Taissa. Je l’aime bien, mais est-ce que j’arriverais à la garder en vie si je continuais toute cette mascarade avec elle. Est-ce que j’étais simplement prêt pour ce genre de chose. J’entends cette voix irritante et je dois le dire, il n’y avait que lui qui m’appelait monsieur Williams. Je lève les yeux vers lui en passant ma langue sur mes dents, la bouche toujours fermé. Il était arrivé en avance cette fois. «Tu me lâches ces monsieur Williams, je suis pas d’humeur.» Je ne l’étais jamais honnêtement. Je me lève et m’approche dans une lenteur extrême. Je fouille dans la poche arrière de mon jean et en sort un paquet de cigarette. Tout le groupe savait que j’avais arrêté de fumé, donc que je recommence était mauvais signe. Dans ce cas-ci, pas tellement, mais il ne le sait pas lui. Je m’arrête de l’autre côté de la table et m’appuie contre celle-ci et allumant ma clope. Je lève de nouveau les yeux vers lui. «Je sais pourquoi t’es là, c’est quand même moi qui t’as dit de venir.» Je lui pointe une chaise pour qu’il s’assoit. J’avais quelques questions avant de me lancer dans cette histoire de braquage. «Il se passe quoi au poste? Rien à signaler?»

_________________
{So what you trying to do to me It's like we can't stop we're enemies But we get along when I'm inside you You're like a drug that's killing me I cut you out entirely But I get so high when I'm inside you Yeah you can start over you can run free You can find other fish in the sea You can pretend it's meant to be But you can't stay away from me I can still hear you making that sound Taking me down rolling on the ground You can pretend that it was me But no} Maroon 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Toujours le travail, jamais le plaisir. | Mac.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mon ordi est t'il toujours proteger ?(résolu)
» retour au travail....
» mail jamais arrivé
» Comment afficher toujours la bonne heure sans boucle infini?
» Arctic monk : Les singes n'ont jamais froid !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ just ask my ex. ::  :: belvedere end :: forêt de belvedere-